mai 31

Philosopher ou vivre comme un porc ?

Philosopher ou vivre comme un porc.

Les problèmes :

Voilà un sujet qui semble bien prétentieux pour celui qui prétend philosopher. L’affirmation « philosopher ou vivre comme un porc » présente un « ou exclusif » et non pas un « ou inclusif ». Pour paraphraser, pratiquer la philosophie, c’est ne pas vivre comme un porc. Ces deux éléments s’excluent l’un l’autre. Soit on vit comme un porc et auquel cas on ne fait pas de philosophie, soit on pratique la philosophie et alors on ne vit pas comme un porc. En savoir plus »

avr 29

Les hommes sont-ils vraiment rationnels ?

Les hommes sont-ils rationnels ?

Pour commencer par une mise en garde et introduire notre sujet, gardons d’ores et déjà en tête la remarque de T. Hobbes qui, au chapitre V du Léviathani, remarque que l’absurdité est le privilège de l’être humain – et parmi eux particulièrement de cette curieuse espèce que sont les philosophes. De fait, il nous arrive fréquemment de taxer le comportement d’autrui d’absurdité et d’irrationalité. L’absurde serait en ce sens, ce qui ne correspond à aucune raison ou encore ce qui contredit la raison – deux types d’irrationalité que nous allons retrouver : l’acte ou le comportement seraient en lui-même ‘irrationnel’ ou ne procéderait pas d’un raisonnement valide. En savoir plus »

fév 02

Liberté et autorité : une lecture d’Hannah Arendt

Le défi de la conciliation entre liberté et autorité: à partir d’une lecture d’Hannah Arendt.

Deux thèses fondamentales à partir des analyses arendtiennes :
– Le constat d’une crise de l’autorité notamment en politique qui implique un repli sur la sphère privée et la liberté individuelle.
– La nécessité de l’autorité dans l’éducation à condition que celle-ci soit bien comprise et qu’elle permettent d’atteindre l’autonomie de l’élève. En savoir plus »

déc 19

Carpe diem ! Pour quoi faire ?

Carpe diem ! Pour quoi faire ?

Introduction

S’il est possible de constater que le bonheur est le but recherché par la plupart des hommes, il est en revanche beaucoup plus complexe de parvenir à se mettre d’accord sur une définition précise du bonheur. Untel visera la richesse, un autre la gloire et un troisième la tranquillité d’une vie familiale rangée. Au delà de ces divergences, c’est bien l’idée de réalisation des désirs qui semblent prédominer. Mais alors, quels désirs réaliser ? Il s’agit donc de chercher ce que l’expression carpe diem prétend nous apprendre sur nos désirs et d’identifier ses éventuelles limites. En savoir plus »

déc 12

Mémoire et condition de l’étranger.

Mémoire et condition de l’étranger.

W. G. Sebald est l’auteur de quatre romans : Vertiges ; Les anneaux de Saturne ; Les émigrants ; Austerlitz

Est « étranger » ce qui nous paraît « étrange ». Et l’on compte bien, parmi les objets les plus étranges qui soient, l’ « expatrié » : l’étranger par excellence. D’où une conception spatiale de l’étranger : non pas forcément géographique, mais au moins culturelle ; en tout cas, toujours objective. L’étranger est étranger, car il est « dehors » : il n’est pas chez lui ; il se trouve à l’extérieur de sa patrie, de son sol natal. Or, on conçoit généralement cet « être dehors » par rapport à des frontières spatiales et objectives (qu’elles soient de nature juridique ou culturelle). Au point que même lorsqu’il est « dedans » (en tant qu’immigré), il se définit par sa référence au « dehors » – ce dehors vers lequel il peut être expulsé à tout moment lorsque sa présence dans l’espace est « clandestinisée » par la loi. En savoir plus »

déc 02

«Qu’est-ce qu’une œuvre d’art aujourd’hui ?» : présentation du problème.

«Qu’est-ce qu’une œuvre d’art aujourd’hui ?» Réflexions à partir d’une visite du Consortium de Dijon.

1 Présentation de la problématique avec l’œuvre n°1 : « Je reviens dans un instant » :

1.1 Présentation de l’œuvre.

Il s’agit d’un petit écriteau accroché derrière le comptoir de réception. Sur cet écriteau, il est possible de lire « Je reviens dans un instant ». Au premier coup d’oeil, rien ne nous dit que ce petit écriteau est une œuvre exposée par le Consortium. En réalité, en regardant les cartels affichés sur un autre mur il est possible de lire :

« Lily Van der Stokker « Je reviens dans un instant » , 1998 »

1.2 le consortium est-il un lieu magique ? En savoir plus »

nov 23

Quelques textes autour du carpe diem.

Voici quelques extraits et autres citations qui ont un lien (plus ou moins explicite) avec le carpe diem et les problèmes qu’il soulève…

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d’un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n’auras pour alcôve et manoir
Qu’un caveau pluvieux et qu’une fosse creuse; En savoir plus »

oct 09

Le musée, ou la mort de l’art!

Le musée, ou la mort de l’art

On ne saurait assez souligner la valeur pédagogique d’un musée : il montre des œuvres au public, en les ordonnant de manière cohérente. Mais on ne saurait pas non plus occulter pourquoi il est l’ennemi résolu et intime de toute œuvre d’art. C’est pourquoi je propose d’en abattre les guichets, d’en faire sauter les serrures, et d’en dépecer les murs. En savoir plus »

oct 02

L’acte photographique : détruire photoshop

L’acte photographique : détruire photoshop

Il sera question de mots considérés comme désuets par le public avisé : essence, objectivité, réalité et virginité.

Quelle est la raison du léger tremblement qui saisit notre index dans l’instant même qui précède l’instant du déclenchement ? Pourquoi est-il si malaisé de retenir notre souffle au moment même où le click de l’appareil va couper le souffle du monde ?

En savoir plus »

sept 13

Religion et Raison – JAMES – Il est raisonnable de croire.

Le problème

(Rq. : cliquez sur les différents onglets juste au dessus pour naviguer dans l’article…)

Mise en avant du problème.

De façon traditionnelle, on oppose religion et raison.

On va même jusqu’à trouver une opposition récurrente entre la Religion et la Science qui est, semble-t-il, la championne de la raison ou son plus digne représentant. C’est dans ce type de présentation que la foi semble contraire à la raison. En savoir plus »

Articles plus anciens «